Cosmodern Education for a Sustainable Development: Transdisciplinary and Biomimetic Approach form the Big History

Ruano, J. C. (2016) “Cosmodern Education for a Sustainable Development:  Transdisciplinary and Biomimetic Approach form the Big History”, Transdisciplinary Journal of Engineering & Science, 70. doi: 10.22545/2016/00082.

ABSTRACT

The objective of this paper is to study the co-evolutionary processes that life has developed over billions of years in the context of “Big History”. The main intention is to identify their operational principles and strategies, in order to promote sustainable and bio-mimetic alternatives for the achievement of the “Sustainable Development Goals” (SDG). This is a qualitative, exploratory, descriptive, and analytical research that includes, unifies, and integrates the history of the universe, the solar system, Earth, and human being history. For the development of this “ecology of knowledge”, transdisciplinary methodology is combined with the Big History theoretical model. The most important observations show that all forms of life are developing sustainable co-evolutionary strategies in nature since life’s first appearance about 3,8 billion years ago. To help in the achievement of the SDG, the research also focuses on human training to reduce ecological and social footprint. As a result, emotional, spiritual, and ecological literacy is required to feel-think-act in harmony with nature.

In conclusion, this biomimetic and transdisciplinary research proposes some recommendations to prevent future scenarios where the chronic shortage of natural resources impedes dignified human development and proliferation of life.

Keywords: Cosmodernity, biomimicry, transdisciplinary, big history, coevolution, complexity, spirituality, emotional intelligence, sustainable development goals.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator

RÉSUMÉ

L’objectif de cet article est d’étudier les processus co-évolutionnaires que la vie a développés au cours de milliards d’années dans le contexte de la « Grande Histoire ». L’intention principale est d’identifier leurs principes et stratégies opérationnels, afin de promouvoir des alternatives durables et biomimétiques pour la réalisation des « Objectifs de Développement Durable » (ODD). Il s’agit d’une recherche qualitative, exploratoire, descriptive et analytique qui inclut, unifie et intègre l’histoire de l’univers, du système solaire, de la Terre et de l’être humain. Pour le développement de cette « écologie de la connaissance », la méthodologie transdisciplinaire est combinée avec le modèle théorique de la Grande Histoire. Les observations les plus importantes montrent que toutes les formes de vie développent des stratégies co-évolutionnaires durables dans la nature depuis la première apparition de la vie il y a environ 3,8 milliards d’années. Pour aider à la réalisation de la SDG, la recherche se concentre également sur la formation humaine pour réduire l’empreinte écologique et sociale. Par conséquent, il est nécessaire d’avoir des connaissances émotionnelles, spirituelles et écologiques pour pouvoir penser et agir en harmonie avec la nature.

En conclusion, cette recherche biomimétique et transdisciplinaire propose quelques recommandations pour prévenir les scénarios futurs où la pénurie chronique de ressources naturelles entrave le développement humain digne et la prolifération de la vie.

Mots-clés : Cosmodernité, biomimétisme, transdisciplinaire, grande histoire, co-évolution, complexité, spiritualité, intelligence émotionnelle, objectifs de développement durable.

Ce contenu a été publié dans Collado-Ruano, Javier, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.