Jere Brophy, Teacher Praise: A Functional Analysis, Review of Educational Research, Vol. 51, No. 1 (Spring, 1981), pp. 5-32

 

Abstract

Classroom-process data indicate that teachers’ verbal praise cannot be equated with reinforcement. Typically, such praise is used infrequently, without contingency, specificity, or credibility. Often it is not even intended as reinforcement, and even when it is, it frequently has some other function. The meanings and functions of behaviors typically included under the category of teacher praise are determined by the degree of congruence between verbal and nonverbal components and by the context in which the interaction occurs. Much teacher praise is determined more by teachers’ perceptions of student needs than by the quality of student conduct or performance. Considerations of classroom feasibility and probable student response to teachers’ attempts at social reinforcement suggest that teacher praise should remain infrequent, but that it could be made much more effective. Attribution theory is an important supplement to social learning/reinforcement theory for suggesting guidelines for praising effectively.

Key words: Teacher Praise, social learning/reinforcement theory

Résumé

(traduction automatique par Google Traduction)

Les données de classe indiquent que l’éloge verbal des enseignants ne peut être assimilé à un renforcement. Typiquement, de tels éloges sont utilisés rarement, sans contingence, spécificité ou crédibilité. Souvent, il n’est même pas destiné à être renforcé, et même quand il est, il a souvent une autre fonction. Les significations et les fonctions des comportements généralement inclus dans la catégorie de louange enseignant sont déterminés par le degré de congruence entre les composantes verbales et non verbales et par le contexte dans lequel l’interaction se produit. L’éloge des enseignants est davantage déterminé par la perception des besoins des élèves par les enseignants que par la qualité de la conduite ou de la performance des élèves. Les considérations relatives à la faisabilité de la classe et à la probable réponse des élèves aux tentatives des enseignants en matière de renforcement social laissent penser que l’éloge des enseignants devrait rester peu fréquent, mais qu’il pourrait être rendu beaucoup plus efficace. La théorie de l’attribution est un complément important à la théorie de l’apprentissage et du renforcement social pour suggérer des lignes directrices pour l’éloge efficace.

Mots clés: encouragements verbaux, théorie de l’apprentissage social, théorie du renforcement social

Published by: American Educational Research Association

Stable URL: http://www.jstor.org/stable/1170249

Ce contenu a été publié dans Brophy Jere, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire