David W. Johnson and Roger T. Johnson, Conflict in the Classroom: Controversy and Learning, Review of Educational Research, Vol. 49, No. 1 (Winter, 1979), pp. 51-69

 

Introduction

States Congress. The students are discussing in small groups the reasons why citizens want to be representatives in Congress. One student says the major reason is wanting to help your neighbors and your country. Another student says being a member of Congress is just a way to get rich, and quotes Roger Mudd (CBS News, December 24, 1976) that a representative in Congress receives more than $400,000 per year in salary and benefits. Voices rise as the argument continues. What does the teacher do? Would the teacher encourage the argument, helping students find evidence to support and argue their positions? Or would the teacher try to calm things down and change the topic of discussion? Within any learning situation such conflicts among ideas or opinions are inevitable. They will occur no matter what the teacher does. Learning situations are filled with conflicts among students, between the teacher and the student, and between what a student presently under- stands and new information being learned. And the current evidence indicates that in most classrooms conflicts are avoided and suppressed (DeCecco & Richards, 1974) and that teachers and students lack the skills and procedures needed for effective conflict management (Deutsch, 1973; Blake & Mouton, 1970; Johnson, 1970) By avoiding and suppressing certain types of conflicts teachers lose valuable opportunities to increase student motivation, creative insight, cognitive development, and learning. Conflicts have the potential for producing both highly constructive or highly destructive outcomes, depending they are managed. Within this article, controversy, the most important type of conflict for increasing the quality of students’ learning experiences, is defined. The potential constructive outcomes are then detailed. Finally, the conditions affecting whether or not the outcomes of the conflict are constructive are discussed.

Keywords: intellectual conflict, controversy, motivation, creative insight, cognitive development, and learning

Introduction

(traduction automatique par Google Traduction)

États-Unis. Les élèves discutent en petits groupes des raisons pour lesquelles les citoyens veulent être des représentants au Congrès. Un étudiant dit que la principale raison est de vouloir aider vos voisins et votre pays. Un autre étudiant dit être membre du Congrès n’est qu’un moyen de s’enrichir et cite Roger Mudd (CBS News, 24 décembre 1976) qu’un représentant au Congrès reçoit plus de 400 000 $ par année en salaire et en avantages sociaux. Les voix se lèvent alors que l’argument continue. Que fait l’enseignant? L’enseignant encouragerait-il l’argument, aidant les élèves à trouver des preuves pour appuyer et défendre leurs positions? Ou l’enseignant essayerait-il de calmer les choses et de changer le sujet de la discussion? Dans toute situation d’apprentissage, les conflits entre idées ou opinions sont inévitables. Ils se produiront n’importe ce que l’enseignant fait. Les situations d’apprentissage sont remplies de conflits entre les élèves, entre l’enseignant et l’élève, entre ce que l’élève comprend actuellement et les nouvelles informations qu’il apprend. Et les preuves actuelles indiquent que dans la plupart des classes, les conflits sont évités et supprimés (DeCecco et Richards, 1974) et que les enseignants et les étudiants n’ont pas les compétences et les procédures nécessaires à une gestion efficace des conflits (Blake et Mouton, 1970; ) En évitant et en supprimant certains types de conflits, les enseignants perdent de précieuses occasions d’accroître la motivation des élèves, la créativité, le développement cognitif et l’apprentissage. Les conflits ont le potentiel de produire des résultats hautement constructifs ou très destructeurs, selon qu’ils sont gérés. Dans cet article, la controverse, le type le plus important de conflit pour augmenter la qualité des expériences d’apprentissage des élèves, est définie. Les résultats constructifs potentiels sont ensuite détaillés. Enfin, les conditions qui déterminent si les résultats du conflit sont ou non constructifs sont discutées.

Mots-clés: conflit intellectuel, controverse, motivation, perspicacité créative, développement cognitif et apprentissage

Published by: American Educational Research Association

Stable URL: http://www.jstor.org/stable/1169926

Ce contenu a été publié dans Johnson David W., Johnson Roger T., avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire